Les soirées mécènes

Pour favoriser le contact de futurs adhérents avec ses donateurs, le fonds organise des rencontres pour faire connaître les projets du fonds et faire le point de leur avancement.

La première rencontre du fonds (le 5 juillet 2010) a réuni une centaine de spectateurs pour l’avant-première du spectacle Drôle de Visite qui avait été son premier investissement.

Le vendredi 24 juin 2011, le fonds de dotation Loches Patrimoine et Culture a pu grâce à l’accueil chaleureux d’un de ses donateurs, organiser un concert pour ses membres dans un château privé au sud de Loches. A la lueur d’une centaine de bougies disposées sur la façade du château, plus d’une cinquantaine de spectateurs (nombre d’invités étant limité) a eu l’opportunité de profiter d’un concert proposant une programmation pluridisciplinaire.
Composé de Svetlana Mamour (violon, chant) et de Michel Mamour (guitares, didjeridoo, bodhran, sampler), le groupe Zahya s’inspire « autant de classique que de rock, de jazz planant ou swing, de “la voix des esprits” des tribus aborigènes...
Consonances et dissonances, rythmes étonnants se mêlent au bruissement de vent, au tumulte de la mer avec toutes la délicatesse ou la brutalité des nuances apportées à l’interprétation. »

Le vendredi 4 novembre 2011 à 20h30, le fonds de dotation Loches Patrimoine & Culture a organisé un évènement destiné à ses membres, pour ses deux ans d’existence. Soucieux de présenter un concert favorisant la promotion de jeunes talents, Loches Patrimoine & Culture s’est dirigé vers un jeune musicien : Askar Ishangaliyev. Afin d’accueillir ses invités dans un lieu unique, le fonds de dotation a eu l’opportunité de présenter cette manifestation dans l’église Saint-Antoine, récemment restaurée et présentant une architecture et des œuvres d’art très singulières.

Askar Ishangaliyev est né en 1985 à Almaty au Kazakhstan, où il commence l’étude du violoncelle à l’âge de 7 ans. Remarqué pour ses aptitudes musicales, il décide de poursuivre ses études en France après avoir obtenu le diplôme secondaire de l’école de Musique K.Baiseitova avec la mention « Exellent », et remporté le premier prix du 24ème Concours National de Musique à Almaty ainsi que le prestigieux « Prix du Président » en 1999.
Il entre ainsi dans la classe de Philippe Muller à Aulnay Sous Bois, avant d’entrer au CNSM de Paris où il reçoit les enseignements
de Jean-Marie Gamard et Jérôme Pernoo et obtient le Diplôme de Formation Supérieure avec mention très bien.
Il suit de nombreuses Master-Classes auprès de Richard Aaron, Stefan Popov, Ivan Monighetti et Gary Hoffman.
Askar Ishangaliyev a remporté en France les premiers prix des concours Flame et Vatelot – Rampal, Prix du Musée Bonnat et se produit dans différentes situations de concert. Il joue notamment en sonate avec Mme Françoise Buffet Arsenijevic, en trio avec Jean-Noël Molard et Jean Angliviel, ou en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse (dir. Gilles Colliard), et se produit régulièrement avec l’Orchestre National du Kazakhstan. Ces concerts ont lieu en Europe, au Kazakhstan ou aux Etats Unis.
Très impliqué dans la défense du répertoire contemporain, Askar Ishangaliyev travaille avec des musiciens tels que Pierre Boulez, Mauricio Kagel, Peter Eötvös, Michaël Lévinas ou Heinz Holliger et est depuis 2008 violoncelle solo de l’ensemble Le Balcon.
Askar Ishangaliyev joue un violoncelle de Charles Jacquot (1848) prêté par la Fondation Zilber.