Restauration de la Porte Royale

Quoi
- Restauration
- Etanchéité
- Aménagement des salles en salles d'exposition permettant de recevoir des expositions d'artistes de renom
Quand ?
- Etude 2012
- Travaux 2012-2013
Combien ?
- 300 K€
Avec qui ?
- DRAC
- Collectivités territoriales
- LPC

Entrée magistrale de la Cité royale, la Porte royale retrouvera la plénitude de son importance par une restauration intérieure et extérieure.
Elle deviendra alors un lieu d'expression artistique, qui, en d'autres temps, fut celui des rois de France.

Véritable verrou de la Cité royale - en d'autres termes, du château -, la Porte royale en est l'unique entrée actuelle. Construite puis complétée et modifiée à plusieurs reprises entre le Xle et le XVe siècle, où l'on changea considérablement son aspect initial en la couvrant d'une terrasse plate destinée à l'artillerie naissante. Elle demeure aujourd'hui encore imposante, véritable châtelet d’entrée qui vit passer de nombreux hôtes prestigieux dont Jeanne d'Arc montant vers le Logis royal pour convaincre enfin Chartes VII de la réalité de ses voix. Au cours du XXe, ses salles sont devenues musée du terroir ; on pouvait alors les visiter et observer de nombreux objets évoquant l'histoire et les traditions du Lochois. Aujourd'hui, son éclat d'antan doit être retrouvé et sa vocation de porte d'entrée de la cité des arts et des rois resurgir de ce riche passé.
Restaurée et aménagée elle deviendra le lieu de présentation de grandes expositions en lien étroit avec la maison du peintre Lansyer, enfant de Loches, grand collectionneur et élève de Courbet.