La Drôle de Visite

En 2010, le fonds de dotation a participé au financement du spectacle d’été La Drôle de visite.

Sept comédiens professionnels, sept comédiens amateurs et sept musiciens du spectacle entraînent les visiteurs au travers d’une promenade nocturne de l’Hôtel de Ville, dans la basse-ville, jusqu’au Logis royal au sein de la citadelle royale. Ils les embarquent dans une machine à remonter le temps en compagnie de Prosper Mérimée et Eugène Viollet-Le-Duc.

« Ça commence comme une pièce de boulevard. Et pour cause. Les comédiens de la Parade du boulevard du crime font une halte à Loches. Nous sommes en 1850. Bien vite, entre blagues potaches et petits numéros, Bobèche et Galimafré, les deux principaux comédiens, embarquent le public dans une machine à remonter le temps. Et les voilà qui endossent les personnes de Prosper Mérimée pour l’un et Eugène Viollet-Le-Duc pour le second.
Tout en évoquant les personnages célèbres du moment : d’Alfred de Vigny à George Sand en passant par Balzac et Chopin... […] En effet, les sept comédiens professionnels, les sept comédiens amateurs et les sept musiciens du spectacle se lancent dans une histoire un peu alambiquée sur fond de polémique.
Imaginant ainsi une « Drôle de visite ». C’est Yves Krier qui en est à l’origine.
Et c’est en famille, à travers l’association Le Miroir aux alouettes que le spectacle est né. »
Article de Vanina Le Gall, La Nouvelle République